Chargement...
Vous êtes ici :  Accueil  >  The Disclosure Project  >  Comprendre le Mystère sur les Dossiers Extraterrestres  >  L'article actuel

Comprendre le Mystère sur les Dossiers Extraterrestres : AU DEBUT

Par   /  17 octobre 2014  /  Pas de commentaires

Au Début

Au début de la découverte du phénomène extraterrestre, les militaires, les services secrets et les intérêts industriels ont eu des soucis concernant la nature de ce phénomène, s’il provenait d’adversaires humains autrefois définis come étant de provenance extraterrestre, comment le public réagirait. Dans les années 30 et 40 ça n’a pas été pas une mince affaire: si ces OVNI étaient d’origine terrestre, il était évident qu’un adversaire terrestre disposait de dispositifs technologiques de loin en avance sur les USA. Et que si ce phénomène était de nature extraterrestre (quelques personnes ont comprit cela avant la fin de la deuxième guerre mondiale) il y aurait beaucoup plus de questions que des réponses. Pourquoi les extraterrestres sont-ils ici? Quelles sont leurs intentions? Comment les dispositifs voyagent-ils à de telles vitesses fantastiques et dans l’immensité de l’espace? Comment ces technologies pourraient-elles être appliquées à la situation humaine, dans la guerre et dans la paix? Comment le public réagirait-il à cette découverte? Quel effet la révélation de ces faits aurait-elle sur les systèmes religieux, politiques et sociaux?

A la fin des années 40 et au début des années 50, un effort commun a été produit pour découvrir la technique de base et les technologies derrière ces vaisseaux spatiaux, principalement par l’étude
directe et en ingénierie inversée des objets retrouvés au Nouveau Mexique et ailleurs. Il a été immédiatement reconnu que ces objets utilisaient des lois physiques et avaient des applications technologiques bien en avance sur les systèmes de combustion, tubes à vide et autres. Dans le climat de guerre froide et dans un monde où le plus petit avantage technique pourrait faire pencher la
balance du pouvoir dans une ère d’armes nucléaires, ce n’était pas une mince affaire.

En effet, le thème du dysfonctionnement géo-politique humain apparait comme une caractéristique du secret posé sur les OVNI, et ce jusqu’à aujourd’hui. Plus d’informations par la suite. Depuis le document top-secret gouvernemental de Wilbert Smith en 1950, nous savons que ce sujet a été conservé dans un plus grand secret que celui de la bombe à hydrogène. Un énorme effort a été produit à la fin des années 40 afin d’étudier le matériel extraterrestre, de découvrir de quelle façon il opérait et de savoir sur quelles applications humaines pourraient s’appliquer ces découvertes. Ainsi
même, le projet traitant de ce sujet était extraordinairement voilé.

L’effort s’est encore amplifié au début des années 50 quand un progrès substanciel a été acquis sur quelques éléments de base de physique sur les systèmes d’énergie et de propulsion des engins
extraterrestres. Le fait est qu’il est possible d’estimer que le projet entier est devenu de plus en plus “sombre” ou non reconnu officiellement.

Le cloisonnement du projet traitant des OVNI s’est augmenté de façon exponentielle au début des années 50 quand a été réalisé l’impact que ces projets secrets avaient: des dispositifs démontrant des
données physiques et des systèmes d’énergie qui, s’ils étaient révélés, changeraient pour toujours la vie sur Terre.

A l’époque Eisenhower, les projets extraterrestres ont été de plus en plus compartimentés en dehors des lois et de la supervision et du contrôle constitutionnels. Cela signifie que, alors que l’on sait depuis le témoignage qu’Eisenhower a reçu sur les vaisseaux extraterrestres, le président (ainsi que des dirigeants de Grande-Bretagne et d’autres nations) ont de plus en plus été mis à l’écart du projet. De tels personnes élues et désignées dirigeantes ont été confrontés (comme Eisenhower le disait) à un complexe militaire et industriel sophistiqué avec des projets cloisonnés entre-eux comme des labyrinthes qui ont de plus en plus échappé à leur supervision et contrôle. A partir de témoignages directs nous savons qu’Eisenhower, Kennedy, Carter et Clinton ont échoué dans leur tentative de pénétrer de tels projets.

Ceci est également vrai pour des dirigeants et enquêteurs membres du Congrès, des dirigeants étrangers et des membres des Nations-Unies. C’est en effet un projet d’exclusion totale, peu importe
le rang que vous avez, si vous n’êtes pas considéré utiles au projet, vous n’avez rien à apprendre à ce sujet.

Contrairement au mythe populaire, dans années 60 depuis le souci d’un certain type de panique publique une fois confronté au fait que nous ne sommes pas seuls dans l’univers n’a pas été une raison importante du secret. Les personnes dans la confidence, malgrés les contes fantastiques sur les OVNI et les Fichiers-X (X-Files), comprennent que la crainte d’une forme de vie extraterrestre hostile n’a pas été un facteur significatif. Tandis qu’une confusion continue dans quelques cercles secrets sur l’objectif ultime lié au phénomène extraterrestre, nous savons qu’aucune personne initiée bien informée considère le phénomène extraterrestre comme une menace hostile.

Durant les années 60, et certainement durant les années 90, le monde a été familiarisé avec le concept du voyage dans l’espace et la science populaire, l’industrie de fiction a complètement
endoctriné les masses avec l’idée qu’une vie extraterrestre était une possibilité. Pourquoi alors continuer d’alimenter un tel secret ?

La guerre froide est terminée. Les gens seraient très choqués de découvrir que nous ne sommes pas seuls dans l’univers (la majorité des personnes le croit déjà, en fait la plupart des gens croient que les OVNI sont réels). En outre, ne serait-il pas plus choquant de vivre durant la deuxième moitié du 20ème siècle avec des milliers de bombes à hydrogène pointées sur toutes les plus grandes cités du
Monde? Si nous pouvons cautionner cela, nous pouvons sûrement cautionner l’idée que les extraterrestres existent.

Les explications faciles de la crainte, de la panique, du choc et d’autres choses semblables ne suffisent pas pour justifier un niveau de discrétion si profond que même le président et son directeur de la C.I.A pourraient être interdits d’accès à l’information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi ...

Comprendre le Mystère sur les Dossiers Extraterrestres : Les Toiles que nous Tissons

Lire la suite →